Laboratory activity

  • March-31-09

    Le programme d'assurance qualité en biochimie est mandaté pour tous les laboratoires du Québec par le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) et sa mise en place est la responsabilité d'un Comité d'experts.

    En 2008, le modèle d'organisation est en continuité avec ceux des années antérieures ce qui lui a permis de consolider ses pratiques et de minimiser les efforts nécessaires à l'implantation d'un nouveau modèle. En bénéficiant de l'expérience acquise, le programme d'assurance qualité a pu progresser vers ses objectifs soit :

    • Établir, de façon objective, à partir d'une comparaison interlaboratoire, la performance individuelle de chaque laboratoire.
    • Documenter les différences au niveau des méthodes et des systèmes analytiques pour chaque...
  • August-22-08

    Le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) continue de se renouveler afin d'assurer des services de référence et de soutien à la fine pointe, pertinents et utiles. Au cours de la dernière année, d'importants efforts ont été déployés pour favoriser le développement de nouvelles technologies, améliorer les programmes de surveillance, assurer la veille scientifique et mettre en place une structure administrative adaptée aux réalités actuelles. C'est donc avec une très grande fierté que nous vous présentons notre rapport annuel d'activités 2007-2008. Ce dernier témoigne de notre volonté d'assurer des services de qualité à la population québécoise en lien avec les fonctions essentielles d'un laboratoire de santé publique.

  • March-14-08

    Le Programme externe d'assurance qualité en biochimie du Québec s'est largement développé depuis les dernières années sous l'initiative du Comité. Initialement, les efforts ont visé à établir un programme répondant aux critères fixés par le Comité d'approvisionnement en matériel de contrôle et à l'établissement de règles d'évaluation pour un large éventail de constituants. Cette première étape complétée, le Comité a travaillé à développer des outils d'auto-évaluation pour les participants principalement à partir de la création d'un rapport synthèse le « Bilan individuel de performance ». Plus récemment, le Comité s'est intéressé à étudier un nouveau modèle d'évaluation parallèle basé sur les variations biologiques, qui s'est concrétisé par le « Rapport éducationnel ». Enfin au cours de...

  • November-28-07

    Les laboratoires de biologie médicale sont essentiels aux soins de santé et aux activités de santé publique. Le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ), tout comme les laboratoires du réseau hospitalier, doit se renouveler constamment pour assurer des services de référence et de support à la fine pointe, pertinents et utiles. Le LSPQ travaille en étroite collaboration avec ses clients et partenaires pour répondre à leurs besoins dans un contexte de développement de nouvelles technologies, de changements dans les modes de pratiques et face à la demande grandissante pour les activités de surveillance et de vigie. Tout en maintenant ses activités analytiques de référence, le LSPQ a développé une expertise dans les secteurs de la biosécurité, des services d’analyses moléculaires et...

  • May-04-07

    Le diagnostic de nombreuses maladies infectieuses repose sur la détection de la présence de microorganismes dans des échantillons biologiques. Les techniques d’amplification des acides nucléiques (TAAN) ne nécessitent pas la mise en culture des pathogènes dans les laboratoires de microbiologie médicale. Or, pour l’instant, seule la mise en culture permet d’évaluer à large échelle la résistance aux antibiotiques de Neisseria gonorrhoeae (N. gonorrhoeae), pathogène responsable de l’infection gonococcique.

    Au Québec, le nombre de cas déclarés d’infection gonococcique augmente et la résistance à la ciprofloxacine s’est installée de façon endémique. L’abandon des antibiogrammes pourrait rendre impossible la détection de l’émergence de nouvelles résistances et mener à des...

  • April-13-07

    Le Comité d'assurance qualité en microbiologie (CAQM) est composé de représentants de l'Association des médecins microbiologistes infectiologues du Québec (AMMIQ), d'une représentante de l'Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) et de professionnels du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ). Le LSPQ assure la coordination des activités de contrôle externe de la qualité (CEQ) pour les 112 laboratoires de biologie médicale publics et privés du Québec effectuant des analyses microbiologiques.

    Les principaux objectifs du programme sont de permettre aux laboratoires de s'auto évaluer et d'améliorer continuellement leur performance dans les différentes étapes du processus diagnostic : protocoles standardisés, résultats analytiques précis, rapports de...

  • March-30-07

    Depuis 1998, le Programme externe d’assurance qualité en biochimie est offert gratuitement aux laboratoires du Québec par le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) dans le cadre de son mandat gouvernemental de surveillance de la qualité des analyses offertes en laboratoire.

    La responsabilité de définir les orientations et les modalités du Programme de biochimie a été déléguée par le LSPQ à un Comité composé de cinq (5) membres représentant les différents Ordres professionnels. Le Bureau de contrôle de qualité (BCQ) a pour fonction de mettre en application les décisions du Comité et d’assurer auprès des participants et des fournisseurs de service la communication et le soutien.

  • March-13-07

    Durant l'année 2005-2006, le LSPQ a assumé ses responsabilités dans toutes les fonctions essentielles d'un laboratoire de santé publique et en particulier dans celles qui relèvent des mandats qui lui sont dévolus au Québec. Le détail de ces mandats est donné au présent rapport d'activités.

    L'année a été fort occupée au LSPQ, telles qu'en font foi les réalisations présentées dans ce rapport. Les activités reliées au diagnostic des maladies infectieuses et au volet référence à l'aide de techniques conventionnelles et moléculaires ont continué à se développer. En effet, l'identification bactérienne basée sur l'étude des gènes de l'ARNr 16S occupe une place de plus en plus importante au sein des procédures analytiques utilisées pour caractériser les différents microorganismes. Ces...

  • January-25-07

    Le rôle du laboratoire de microbiologie est déterminant pour distinguer une souche grippale saisonnière d’une souche virale inhabituelle à potentiel pandémique. Initiée par une demande clinique, la démarche du laboratoire s’inscrit aussi dans un cadre de surveillance et de vigie de la grippe. Par l’identification et la confirmation d’un pathogène émergent, les mesures déjà planifiées de traitement et de contrôle pourront être mises en place afin de prévenir ou limiter la propagation de la maladie.

    Au cours des dernières années, le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) a participé à l’élaboration de l’annexe du plan canadien portant sur les épreuves de laboratoire. L’annexe C du plan canadien a été élaborée avec des représentants des laboratoires de santé publique...

  • July-10-06

    La rédaction du rapport annuel est une occasion pour le Comité d'assurance qualité en biochimie de faire un rapport de ses activités scientifiques. Cette année, la présentation du rapport vise plus spécifiquement à présenter aux lecteurs différents éléments lui permettant de mieux comprendre le programme dans son ensemble avec ses particularités organisationnelles, ses procédures d'évaluation et de suivi, ses nouveautés et ses projets spéciaux.

    Les particularités organisationnelles du programme de contrôle externe en biochimie sont relativement bien connues des laboratoires du Québec, car depuis quelques années le même fournisseur de services a été retenu. Par ailleurs, le programme est en constante évolution, des modifications étant apportées comme l’ajout de constituants et...

Pages

Subscribe to Laboratory activity