Extreme heat

  • April-30-10

    Les données scientifiques s’accumulent : le climat change, principalement en raison de l’activité humaine, et cette situation met directement en péril la santé des individus. De fait, le réchauffement progressif de la planète et les événements météorologiques extrêmes qui en découlent s’attaquent aux fondements de la santé publique, puisqu’ils peuvent avoir des répercussions sur des éléments aussi cruciaux pour la santé que l’air, l’eau, les denrées alimentaires, le logement ou l’absence de maladie. En outre, les changements climatiques s’arriment de plus en plus à l’expérience quotidienne de monsieur et madame Tout-le-monde, si bien qu’au Québec 24 % des 5 088 personnes interrogées lors d’un sondage téléphonique en 2005 disaient déjà que les événements météorologiques extrêmes...

  • June-26-08

    Cette étude, réalisée dans le cadre de l'évaluation nationale Santé et changements climatiques : Évaluation des vulnérabilités et de la capacité d'adaptation au Canada qui a été coordonnée par Santé Canada, a été financée par le ministère de la Santé et des Services sociaux, Santé Canada et le consortium Ouranos.

    Elle visait à contribuer à la mise en place d'adaptations aux conditions climatiques à venir, comme le prévoit le plan d'action québécois sur les changements climatiques 2006-2012, et à apporter quelques éléments de réponse, notamment à des questions relatives à l'adaptation aux vagues de chaleur.

  • February-22-07

    Nous présentons dans ce rapport des modèles statistiques qui quantifient la relation entre la mortalité toute cause et le climat pour quelques villes et régions du Québec méridional. Les données sanitaires et météorologiques de la période 1981-1999 sont utilisées pour établir ces résultats.

    Ces modèles sont jumelés aux projections climatiques à long terme (en 2020, 2050, et 2080) établies par le consortium Ouranos afin d'estimer les variations de la mortalité future (dues aux changements climatiques) pour certaines villes (> 100 000 habitants) et régions sociosanitaires du Québec. On suppose pour établir ces scénarios que l'effet du climat sur la mortalité reste constant dans le futur (pas d'adaptation au niveau de la population). Deux hypothèses d'évolution des émissions de...

  • December-06-06

    Dans le cadre des obligations canadiennes en vertu du protocole de Kyoto, le ministère Ressources naturelles Canada a coordonné l'Évaluation nationale des conséquences du changement climatique, laquelle doit être finalisée sous peu. Afin de contribuer à son volet santé, l'Évaluation nationale du changement climatique et de la santé, et à la mise en place des premiers jalons d'une adaptation aux conditions climatiques à venir, comme le prévoit le Plan d'action québécois sur les changements climatiques, la Direction des risques biologiques, environnementaux et occupationnels de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a proposé d'approfondir les connaissances entourant les vulnérabilités aux changements climatiques de la population du Québec méridional et...

  • October-20-06

    Au XXe siècle, la température à la surface de la terre s’est élevée de 0,6°C, et ce réchauffement très important est imputable, en grande partie, à l’activité anthropique (Groupe intergouvernemental sur l’évolution climatique [GIEC], 2004). Depuis toujours la variabilité naturelle du climat provoque des événements climatiques extrêmes. Plus particulièrement, les changements climatiques risquent d’augmenter la fréquence et l’intensité des phénomènes climatiques extrêmes tels les inondations, les pluies violentes, les tempêtes et l’augmentation du niveau de la mer qui entraînera l’érosion des côtes (Institut de prévention des sinistres catastrophiques [IPSC], 2005i). Ces différentes perturbations impliqueront alors des impacts surtout négatifs sur la santé publique des Québécois.

    ...

Pages

Subscribe to Extreme heat