Immunization

  • March-12-02

    En 1993 s'est terminée une campagne d'immunisation de masse au cours de laquelle plus de 1,6 millions de jeunes québécois ont été vaccinés contre les infections invasives causées par le méningocoque de sérogroupe C. Huit ans plus tard, les études portant sur l'évaluation des effets du programme s’achèvent et certains résultats nous incitent à réévaluer la pertinence de certaines interventions préventives. De nouveaux vaccins conjugués ont également été développés et sont présentement utilisés en Grande- Bretagne, dans le cadre d'une campagne d'immunisation de masse et du programme régulier d'immunisation des enfants. Ces nouveaux vaccins seront un jour disponibles au Canada et il est intéressant d'évaluer leur utilité potentielle. Le 26 septembre 2000, s'est tenue à Montréal une...

  • March-12-02

    Suite à une demande de la Montérégie portant sur le choix du vaccin contre l’hépatite B le plus approprié chez les travailleurs, la Direction de la protection de la santé publique du Ministère de la Santé et des Services sociaux a demandé au Groupe scientifique en immunisation de l’Institut national de santé publique du Québec de préparer une réponse à cette demande. L’avis était demandé rapidement en raison du début prochain de programmes de vaccination chez des policiers-pompiers.

    Il est recommandé suivant la vaccination contre l’hépatite B chez des travailleurs à risque de vérifier si les titres protecteurs d’anticorps contre l’hépatite B ont été atteints. Suite à l’administration du vaccin chez certains travailleurs, les responsables de la santé publique de la Montérégie...

  • February-08-02

    La mise en place, à l’automne 1999, des projets spéciaux de vaccination contre l’influenza et le pneumocoque fut une première. Les projets ont permis de mobiliser les CLSC et les CH du Québec afin d’améliorer l’accessibilité à la vaccination pour une petite portion de la population ciblée par les programmes. Même si la contribution des projets spéciaux semble modeste, les personnes nouvellement rejointes par ce type d’intervention ne le sont qu’au prix d’efforts importants. Il s’agit, en effet, bien souvent, d’une population plus réfractaire. Il reste donc encore beaucoup à faire afin d’améliorer les couvertures vaccinales. L’autre moitié des Québécois de 65 ans ou plus qui n’ont pas été vaccinés contre la grippe en 1999-2000, est probablement composée d’individus encore plus...

  • February-08-02

    La varicelle est une maladie virale qui touche 90 % des enfants avant l'âge de 10 ans. Le virus reste présent dans l'organisme. Il produira un zona chez 10 à 20 % des personnes atteintes. Généralement bénigne, la varicelle comporte un risque de complications plus élevé que ce qui est perçu généralement. Ces complications sont surtout cutanées, pulmonaires, neurologiques, digestives et hématologiques. Elles sont particulièrement sévères chez les personnes immunodéprimées. L'infection chez la femme enceinte durant la première moitié de la grossesse peut provoquer une varicelle congénitale grave chez le nourrisson. Les données recueillies au Québec sont comparables à ce qui est observé ailleurs en Amérique du Nord.

    La varicelle produit environ deux décès par an au Québec et 400 à...

Pages

Subscribe to Immunization