Sexually transmitted and blood-borne infections

  • October-26-01

    Le Laboratoire de santé publique du Québec continue d'assurer la surveillance épidémiologique des souches de Neisseria gonorrhoeae productrices de pénicillinase (NGPP) et des autres souches résistantes aux antibiotiques avec la collaboration, en 2000, de 108 laboratoires hospitaliers et privés de la province de Québec.

    En 2000 toutes les souches de Neisseria gonorrhoeae envoyées au LSPQ ont été caractérisées selon leur sensibilité vis-à-vis les antibiotiques suivants : pénicilline, tétracycline, spectinomycine, ceftriaxone et ciprofloxacine. Les souches présentant une résistance à au moins un des antibiotiques listés précédemment sont envoyées au Laboratoire de lutte contre la maladie, à Winnipeg, pour une caractérisation plus poussée (profil plasmidique, auxotypie, sérologie...

  • January-16-01

    Cette revue de littérature sur les plans canadien et international, décrivant les modalités d'accès au matériel d'injection et de la récupération des seringues ainsi que les divers éléments qui, dans le contexte de la prévention du VIH et des hépatites B et C, sont recommandés pour la distribution du matériel d’injection stérile auprès des UDI, appuie les recommandations émises dans le Rapport d’enquête – Portrait national de la gestion de l’accès au matériel d’injection et de la récupération des seringues.

    De façon générale, les renseignements obtenus nous permettent d’affirmer que l’accès au matériel d’injection est varié. Divers centres ou modes d’accès ont été identifiés tels que les PES, les pharmacies, les automates et les collecteurs de seringues simples. Les...

Pages

Subscribe to Sexually transmitted and blood-borne infections