Immunization

  • September-28-21

    L’objectif de cet avis est d’évaluer la pertinence d’offrir dans le courant de l’automne 2021 une dose de rappel de vaccin contre la COVID-19 aux personnes vulnérables qui résident en centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), en résidence privée pour aînés (RPA) ou dans d’autres milieux de vie pour aînés de nature collective, en profitant de l’implantation de la campagne de vaccination contre l’influenza qui devrait commencer au début du mois de novembre.

    • Les personnes aînées et vulnérables qui résident en CHSLD ou en RPA sont très susceptibles de faire des complications en cas d’infection par le virus de la COVID-19. De plus, la majorité des décès depuis le début de la pandémie sont survenus dans ces groupes.
    • La situation épidémiologique...
  • September-13-21

    Pour prévenir le plus grand nombre possible d’hospitalisations et de décès et celui de préserver le fonctionnement du système de soins, la stratégie de vaccination du Québec visait d’abord à protéger avec une 1re dose les personnes présentant le risque le plus élevé de maladie sévère et de décès ainsi que les travailleurs de la santé en contact avec des patients vulnérables.

    Ce rapport présente l’efficacité d’une seule dose de vaccin contre la COVID-19 chez les personnes de 60 ans et plus vivant dans la communauté durant la période entre le 14 mars et le 15 mai 2021. Durant cette période, le variant alpha constituait la grande majorité des cas et le variant delta n’était pas encore présent.

    • Chez les personnes de 60 ans et plus vivant dans la communauté,...
  • September-13-21

    Le présent avis est rédigé dans le but de soutenir la campagne de vaccination contre la COVID-19 qui a débuté en décembre 2020 au Québec. Il se veut complémentaire à l’avis du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) sur les groupes prioritaires pour la vaccination contre la COVID-19 au Québec et relate les recommandations du CIQ concernant l’utilisation des vaccins à ARN messager (ARNm) contre la COVID-19.

    Étant donné l’état des connaissances scientifiques, cet avis est adapté et modifié au fil du temps, en fonction de leur évolution. Les changements qui sont apportés dans la mise à jour de l’avis sont surlignés en jaune pour en faciliter la lecture. D’autres aspects plus opérationnels relatifs à la vaccination contre la COVID-19 sont couverts tant par le Protocole d’...

  • September-09-21

    ​Au Québec, la vaccination contre la COVID-19 a débuté en priorité auprès des résidents des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) et des résidences privées pour aînés (RPA) ainsi qu’auprès des travailleurs de la santé, ces groupes ayant été parmi les plus touchés en début de pandémie. L’administration d’une première dose de vaccin en CHSLD et en RPA s’est déroulée rapidement, principalement en janvier et février 2021. L’administration des deuxièmes doses a débuté le 22 avril 2021.

    • En CHSLD
    • Le nombre quotidien moyen de cas est passé de 58 en décembre 2020 à 5 entre le 19 février et le 6 mars 2021. Les analyses de régression montrent que l’incidence quotidienne des cas de COVID-19 en CHSLD a diminué d’environ 90 %...
  • September-07-21

    Dans le contexte où le gouvernement a annoncé son intention d’imposer la vaccination obligatoire à certains travailleurs de la santé (TdeS), le Comité d’éthique en santé publique (CESP) a décidé de procéder à une mise à jour de son avis émis sur la question en janvier 2021.

    La question de la justification éthique d’une telle mesure est importante compte tenu de l’évolution des connaissances et du contexte social entourant la vaccination, mais aussi de l’évolution de la situation épidémiologique marquée par la progression du variant Delta.

    Le CESP considère que la vaccination obligatoire des TdeS peut se justifier au nom de l’application du principe de précaution, dans la mesure où la prépondérance des bénéfices sur les inconvénients a fait l’objet d’une évaluation...

  • August-30-21

    Pour cette mise à jour de la version 1.1 de l’avis émis le 15 juin 2021, l’information sur une 3e dose de vaccin contre la COVID-19 chez les personnes immunosupprimées a été retirée. Un document distinct traite maintenant de cette question : Avis portant sur la pertinence d’une dose additionnelle de vaccin contre la COVID-19 pour les personnes ayant une immunodépression(1). La définition d’immunosuppression a aussi été harmonisée avec les autres avis du CIQ qui traitent de ce sujet. La revue de...

  • August-30-21

    Question du groupe sur l’acte vaccinal (GAV) au Comité sur l’immunisation du Québec

    Contexte

    Plusieurs voyageurs de retour au Québec ont reçu des vaccins contre la COVID-19 dans un autre pays, par exemple les États-Unis, la Chine, l’Inde. Les données relatives à ces vaccins doivent être saisies dans le Registre de vaccination du Québec. La question nous est posée sur la validité de la 2e dose si elle a été donnée avec un intervalle plus court que l’intervalle minimal recommandé soit par le Protocole d’immunisation du Québec (PIQ) ou, dans le cas des vaccins qui ne sont pas disponibles au Québec, par le fabricant.

    Au Québec, on considère une 2e dose du vaccin Pfizer invalide si elle a été donnée moins de 19 jours après la ...

  • August-30-21

    Faits saillants

    • Le ministère de la Santé et des Services sociaux a demandé au Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) s’il était pertinent de recommander dès maintenant une 3e dose de vaccin aux résidents de Centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) du Québec.
    • La 1re dose de vaccin a principalement été offerte aux résidents de CHSLD en janvier 2021, et la 2e dose en avril 2021. Il est connu que la réponse immunitaire est meilleure lorsque les deux doses de vaccin sont administrées avec un intervalle long, comme cela fut le cas au Québec, qu’avec un intervalle court d’environ trois semaines comme cela fut le cas dans la majorité des autres juridictions.
    • L’efficacité de deux doses de vaccin à prévenir la...
  • August-30-21

    Faits saillants

    • Chez les personnes immunodéprimées, de nombreuses études ont mis en évidence un risque accru de complications à la suite d’une infection par le SRAS-CoV-2 et une moins bonne réponse aux vaccins contre la COVID-19.
    • Le présent avis a pour objectif principal d’émettre des recommandations concernant les catégories de personnes immunodéprimées qui devraient bénéficier d’une dose additionnelle de vaccin (troisième dose le plus souvent), ainsi que l’intervalle à respecter pour cette dose additionnelle.
    • Dans plusieurs études une augmentation des anticorps après une troisième dose a été observée chez une majorité de participants immunodéprimés ou dialysés n’ayant pas bien répondu à deux doses.
    • Bien que nous ne disposions pas de...
  • July-27-21

    L’objectif du présent avis est de présenter une analyse du risque de myocardite/péricardite lié à la vaccination des jeunes âgés de 12 à 39 ans avec les vaccins à ARNm, spécialement en ce qui concerne l’administration d’une deuxième dose. Cette analyse a été réalisée dans une optique individuelle en fonction des informations disponibles en date du 15 juillet 2021. Des stratégies de vaccination sont évaluées dans le contexte de la menace d’une nouvelle vague de COVD-19 causée par le variant Delta. Des recommandations provisoires sont émises dans une perspective tant individuelle que populationnelle.

    Recommandations

    En lien avec les données disponibles à l’heure actuelle et toutes les incertitudes concernant les risques et avantages associés à l’utilisation des deux...

Pages

Subscribe to Immunization