Prévenir les noyades

Information à laquelle il faut porter une attention particulière

Ne laissez jamais un enfant dans une baignoire, une piscine, une pataugeoire ou un plan d’eau naturel sans la surveillance d’un adulte.

Un enfant peut se noyer en quelques secondes, même dans un endroit contenant très peu d’eau, comme une baignoire. Un enfant qui se noie ne fait pas nécessairement de bruit.

Plusieurs organismes offrent une formation en premiers soins, y compris les manœuvres de réanimation cardiorespiratoire (RCR). Il est utile de connaître ces manœuvres afin de pouvoir les appliquer au besoin. Votre municipalité ou votre CLSC pourra vous renseigner sur les cours offerts dans votre région.

Baignoire

Les noyades dans une baignoire surviennent lorsque l’enfant glisse ou perd l’équilibre. Les sièges de baignoire et les anneaux pour nourrissons ne sont pas efficaces pour prévenir ce type de problème. Ils donnent aux adultes un sentiment de sécurité trompeur, ce qui peut entraîner la noyade.

Pour en savoir plus sur la sécurité et les soins pendant le bain, consultez Donner le bain.

Piscine

Dans une piscine, les noyades et les noyades non mortelles surviennent le plus souvent en dehors des heures de baignade, après une chute accidentelle dans l’eau. Souvent, ce type d’incident arrive parce qu’un enfant de la maisonnée ou du voisinage a eu accès à la piscine sans la présence d’un adulte.

Pour connaître les mesures permettant de sécuriser chaque type de piscine (hors terre, creusée ou gonflable), communiquez avec votre municipalité.

Pour plus d’information et des conseils de sécurité, vous pouvez consulter le site Web Une baignade parfaite de la Société de sauvetage : www.baignadeparfaite.com/fr/accueil.

Information essentielle, à retenir Au bord des lacs et des rivières, votre enfant doit être constamment surveillé, car il pourrait s’éloigner en un clin d’œil.

Photo : France Laliberté

Plan d’eau naturel

Les abords des lacs, rivières et autres plans d’eau naturels comme la mer ou l’océan exigent aussi une surveillance particulière. Votre enfant doit être constamment surveillé, car il pourrait s’éloigner en un clin d’œil.

Quand vous allez sur l’eau, enfilez toujours un gilet de sauvetage. Assurez‑vous que les enfants et les autres personnes qui vous accompagnent en portent un aussi. Les gilets de sauvetage doivent être adaptés à la personne qui le porte et à la nature de l’activité. Attachez adéquatement les gilets. Si l’embarcation se renverse, cette précaution pourrait vous sauver la vie, à vous et à ceux qui vous accompagnent.

Jardin d’eau

Puisqu’un enfant peut se noyer dans très peu d’eau, il faut aussi se méfier des bassins peu profonds, comme les jardins d’eau des aménagements paysagers.