Autres outils cartographiques

Application « Territoires »

Territoires est un guichet unique hébergé par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) contenant l’ensemble des documents d’aménagement du territoire québécois à jour ainsi que les documents d’archives qui existent depuis l’entrée en vigueur des premiers schémas d’aménagement à la fin des années 1980. L’application est dédiée aux organismes municipaux, régionaux et gouvernementaux œuvrant en aménagement du territoire et permet de consulter tous les documents et les plans relatifs à l’aménagement et au développement du territoire, de même que plusieurs documents connexes. L’application Territoires intègre dans une seule application trois composantes essentielles et complémentaires : une bibliothèque virtuelle, un navigateur géographique ainsi qu’un service d’accès aux données.

Géo portail de santé publique 

Le Géo portail de santé publique est un outil permettant de visualiser des données géographiques de différents ministères et organismes afin de supporter des activités et des interventions de santé publique. Il a été initié par l’INSPQ lors du développement du système SUPREME (système de surveillance et de prévention des impacts sanitaires des événements météorologiques extrêmes) mis en place dans le cadre du Plan d’action sur les changements climatiques (2006-2012).

Plus en détail, le Géo portail :

  • présente des données géographiques, dont celles des îlots de chaleur urbains, permettant de visualiser divers risques, secteurs vulnérables et facteurs protecteurs ou de vulnérabilité pouvant influencer la santé.
  • compte un outil de vulnérabilité permettant de paramétrer certains critères (indicateurs) et de lancer une requête qui sélectionnera et présentera sur la carte les aires de diffusion répondant à tous les critères.
  • est accessible au personnel du réseau de la santé mais l’accès à certaines informations géographiques est limité à certains utilisateurs y ayant droit (ex. radon, légionellose, VNO, C difficile, asthme/MPOC).  
  • dispose d’un outil de localisation selon l’adresse ou le nom du lieu (ex. Hôpital Lévis) en plus d’une fonction de requête spatiale qui permet d’extraire des éléments qui se trouvent à l’intérieur d’une zone définie.
  • permet l’impression, la sauvegarde de cartes (ex. en format PDF) et le partage par courriel.
  • est basé sur une infrastructure géomatique ouverte (IGO) développée par l’administration publique québécoise.

Portrait de l’environnement bâti - Observatoire cartographique des environnements liés aux habitudes de vie et à la petite enfance

Cet observatoire est une application cartographique dynamique en ligne qui a été développée par l’INSPQ, Québec en forme et Avenir d’enfants. Basée sur la technologie GEOCLIP, elle permet de visualiser et d’analyser certaines caractéristiques (socio-économiques, de l’environnement bâti et alimentaires) et d’afficher les indicateurs sur la carte selon différentes unités géographiques : aires de diffusion, CISSS/CIUSSS, municipalités, quartiers et arrondissements, municipalités régionales de comtés (MRC). On peut décider d’afficher un indicateur à la fois ou en superposer plusieurs.

Plusieurs indicateurs y sont présents, notamment le potentiel piétonnier, la connectivité du réseau routier ou l’accessibilité aux commerces d’alimentation. Pour une utilisation optimale de cette application cartographique, une formation en ligne est en révision actuellement. 

L’Observatoire permet de cartographier plusieurs indicateurs de l’environnement bâti en lien avec les saines habitudes de vie, par exemple le potentiel piétonnier des quartiers.

Sources de données à références spatiales

Approche de Coopération en Réseau pour l’Information GÉOgraphique (ACRIGéo)

Elle vise à favoriser la collaboration entre les ministères et organismes du Gouvernement du Québec pour le développement de projets interorganisationnels en géomatique (ex. Adresses Québec), le partage des coûts et des données. Pour plus de détail, vous pouvez consulter le portail de l’information géographique gouvernementale, dont la rubrique Bibliothèque/Chroniques GÉOinfo, février 2009.

Pour pouvoir profiter du partage de données géographiques au sein d’ACRIGéo, les ministères et organismes intéressés doivent répondre à certaines modalités (selon les lois concernées) et conditions d’utilisation de données géographiques.

Atlas de la vulnérabilité de la population québécoise aux aléas climatiques

L’atlas interactif de la vulnérabilité de la population québécoise aux aléas climatiques a été réalisé par le département de géographie et le département des sciences géomatiques de l’Université Laval, en partenariat avec le consortium Ouranos et de l’Institut national de santé publique du Québec. Cet outil a pour objet la distribution géographique de la vulnérabilité de la population québécoise aux vagues de chaleur et aux aléas hydrométéorologiques. Il s'agit d'un atlas interactif en ligne permettant de diffuser les indices de vulnérabilité des communautés du Québec municipalisé.
https://atlas-vulnerabilite.ulaval.ca/

Données ouvertes Québec

Dans le portail des données ouvertes du Gouvernement du Québec, on retrouve plus de 1000 jeux de données provenant d’organismes gouvernementaux et de municipalités. Par l’entremise du portail de données ouvertes québécoises, il est possible en effet d’avoir accès aux données ouvertes de villes telles que Montréal, Sherbrooke, Québec, Laval, Rimouski, Repentigny, Longueuil, Shawinigan, Gatineau et Blainville. Il est recommandé de visiter les sites officiels des municipalités pour vérifier l’étendue des données disponibles (ex. informations cadastrales locales). Pour la visualisation des données dans le portail, il faut utiliser la rubrique Application et puis IGO (https://www.donneesquebec.ca/fr/applications) ou https://geoegl.msp.gouv.qc.ca/gouvouvert/.

D’autre part, si pour un jeu de données, l’option HTML (carte interactive) est présente, on peut visionner ces données (ex. Localisation des établissements d’enseignement du réseau scolaire au Québec) sans besoin de télécharger la donnée dans un logiciel SIG.

Données ouvertes Canada

Le gouvernement du Canada rend disponibles des données géographiques dont certaines peuvent être visualisées1 et téléchargées par l’entremise du site : https://ouvert.canada.ca/fr/cartes-ouvertes. On peut aussi y ajouter nos propres données géographiques aux fins de visualisation. Plus de 750 jeux de données sont présents et dont les thèmes touchent l’agriculture, l’environnement, la climatologie/météorologie/atmosphère, etc. On retrouve notamment les données des installations ayant soumis une déclaration à l’INRP (Inventaire National des Rejets de Polluants) et qui peuvent être visualisées à l’aide Google EarthMC. Enfin, les données pour certains types de polluants et qualité de l’air et de l’eau peuvent être visualisées à l’aide de l’application  http://indicators-map.canada.ca/App/CESI_ICDE.

Une seconde façon d’accéder aux données du Portail du gouvernement ouvert, est par l’entremise du site : http://geogratis.gc.ca/ (Ressources naturelles Canada). Par exemple, Toporama - Cartes interactives permet de sélectionner le type de données (ex. vectoriel, matriciel) puis nous dirige vers le Portail pour la visualisation des données sélectionnées.

  1. Certains jeux de données peuvent être visualisés en sélectionnant Ajout au panier de cartes et Afficher la carte (accès au Visualisateur de données géographiques).