Conséquences sanitaires liées aux opioïdes et autres

L’INSPQ suit et publie 6 indicateurs à ce propos, dès que les données sont accessibles :

  • Décès attribuables à une intoxication aux opioïdes au Québec
  • Décès attribuables à une intoxication aux stimulants au Québec
  • Décès reliés à une intoxication suspectée aux opioïdes ou autres drogues au Québec
  • Indicateurs d’intoxication suspectées aux opioïdes ou autres drogues
    • Visites aux urgences pour des intoxications possiblement causées par opioïdes au Québec
    • Appels au Centre antipoison du Québec pour une intoxication suspectée aux opioïdes au Québec
    • Services de naloxone en pharmacies communautaires au Québec

Une tendance à la hausse du taux de mortalité attribuable à une intoxication aux opioïdes a été observée de 2000 à 2015 au Québec (INSPQ, 2017). Depuis, le Canada est touché par une crise de surdoses d’opioïdes (Gouvernement du Canada 2020). Bien que le Québec ait été épargné d'une crise de la même ampleur qu'observée ailleurs au Canada, il n’en est toutefois pas à l’abri. Dans ce contexte, un suivi régulier du nombre de décès reliés aux opioïdes au Québec s’avère nécessaire. À cet effet, les hyperliens ci-dessous donnent accès aux données les plus récentes sur les décès attribuables à une intoxication aux opioïdes (2016 à 2018) et les décès reliés à une intoxication suspectée aux opioïdes ou autres drogues (juillet 2017 à septembre 2020).

Notions dans le contexte des décès attribuables à une intoxication aux opioïdes :

Les opioïdes (p. ex., héroïne, fentanyl, morphine, oxycodone) sont des substances ayant la capacité de se lier aux récepteurs opioïdes endogènes afin de générer des effets thérapeutiques, tel que le soulagement de la douleur, ou des effets toxiques. En cas de surdosage, ils peuvent provoquer une dépression respiratoire qui peut conduire au décès.

Un décès non intentionnel est un événement pour lequel le coroner a déterminé que l’intoxication mortelle n’était pas délibérée (accidentelle).

Un décès intentionnel est un événement pour lequel le coroner a déterminé que l’intoxication mortelle était délibérée (suicide).

Un décès indéterminé est un événement pour lequel le coroner n’a pas pu déterminé si l’intoxication mortelle était délibérée ou non.

Voir

Aussi

 

Une tendance à la hausse du taux de mortalité attribuable à une intoxication aux opioïdes a été observée de 2000 à 2015 au Québec (INSPQ, 2017). Depuis, le Canada est touché par une crise de surdoses d’opioïdes (Gouvernement du Canada, 2020). Toutefois, les méfaits liés à l’utilisation de substances psychoactives ne se limitent pas aux opioïdes. Globalement au Canada, une augmentation de l’utilisation de stimulants a été observée de 2013 à 2017 (Gouvernement du Canada, 2019). D’autant plus, une hausse en lien avec certains stimulants a été observée dans des différents endroits au Canada (CCENDU, 2019). Dans ce contexte, il est important d'élargir la surveillance à d'autres substances psychoactives présentes sur le territoire Québécois.

À cet effet, les hyperliens ci-dessous donnent accès aux données les plus récentes sur les décès attribuables à une intoxication aux stimulants (2016-2018).

Notions dans le contexte des décès attribuables à une intoxication aux stimulants :

Les stimulants (p. ex : cocaïne, amphétamine, méthylphénidate) sont des substances qui augmentent l’activité du système nerveux central. Généralement utilisés dans un contexte thérapeutique, les stimulants augmentent la vigilance, l’euphorie, l’énergie et l’attention. Ils sont également mésusés dans un contexte d’usage récréatif et pour ses effets permettant d’améliorer la performance. Dans les graphiques, les données sont parfois présentées en deux catégories, soit cocaïne et autres stimulants. La catégorie « autres stimulants » comprend les décès attribuables à la méthamphétamine, à l’amphétamine et à d'autres stimulants excluant la cocaïne.

Un décès non intentionnel est un événement pour lequel le coroner a déterminé que l’intoxication mortelle n’était pas délibérée (accidentelle).

Un décès intentionnel est un événement pour lequel le coroner a déterminé que l’intoxication mortelle était délibérée (suicide).

Un décès d'intention indéterminée est un événement pour lequel le coroner n’a pas déterminé si l’intoxication mortelle était délibérée ou non.

Voir