Semaine nationale de prévention du suicide 2018

Les plus récentes statistiques sur le suicide au Québec en une image - AQPS et INSPQ.

À l'occasion de la Semaine nationale de prévention du suicide qui se déroule du 4 au 8 février et afin de soutenir la prise de décision liée à la planification et à la réalisation des politiques en prévention du suicide, l’Institut national de santé publique du Québec publie les données les plus récentes sur le suicide au Québec.

Ce rapport a principalement pour objectifs de :

  • dresser un portrait général de la situation des suicides au Québec et présenter les plus récentes données disponibles;
  • analyser les tendances temporelles et les variations des suicides selon le sexe, l’âge et les régions sociosanitaires;
  • examiner les moyens utilisés pour s’enlever la vie;
  • situer le suicide au Québec par rapport aux provinces canadiennes et 12 pays membres de l’OCDE.

Faits saillants

Voici quelques faits saillants de ce rapport.

  • Le taux de suicide était de 13,2 par 100 000 personnes en 2015.
  • 1128 suicides ont été enregistrés en 2015, selon les données provisoires disponibles.
  • Le risque de suicide est presque 3 fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes.
  • Pour la période de 2013-2015, les taux de suicide pour les régions de l’Abitibi-Témiscamingue, de Chaudière-Appalaches, de la Mauricie et Centre-du- Québec et la Capitale-Nationale étaient significativement plus élevés que ceux du reste du Québec, alors que ceux de Laval et de Montréal étaient significativement inférieurs.
  • Le taux de suicide augmente avec l'âge, atteint son maximum entre 45 et 64 ans et diminue par la suite.

 

Tous les détails et d'autres statistiques importantes dans le rapport complet, La mortalité par suicide au Québec : 1981 à 2015 – Mise à jour 2018 https://www.inspq.qc.ca/publications/2345

Catégories: