Grossesse et accouchement

  • 26 novembre 2003

    Le 26 février 2003, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) adressait à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) une demande concernant l'évaluation des risques pour la travailleuse enceinte au regard du virus du Nil occidental (VNO). Cette demande s'insère dans le contexte de l'émergence de l'infection par le VNO durant l'été 2002 au Québec et de la documentation aux États-Unis d'un cas d'infection transplacentaire et d'un cas de transmission probable par le lait maternel.

    Afin de répondre à cette demande, le Groupe de référence grossesse-travail (GRGT) de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a le mandat de produire un travail comportant deux principales parties, soit une analyse de risque d'infection par le VNO pour la...

  • 26 novembre 2003

    À la fin du mois de février 2003, le mandat suivant était confié par le Directeur de santé publique à l'Institut national de santé publique du Québec :

    • Produire une analyse de risques d'infection par VNO pour la travailleuse enceinte ou qui allaite;
    • Mettre à jour l'analyse de risque humaine au regard de l'épandage de pesticides pour prendre en considération les aspects du risque pour la travailleuse enceinte.

    Ce document veut combler la seconde partie de ce mandat qui est d'une pertinence particulière étant donné la publication récente du Plan d'action gouvernemental de protection de la santé publique contre le virus du Nil occidental.

  • 14 février 2003

    Cet avis scientifique vise à évaluer le risque professionnel de maladies invasives à méningocoques (MIM) pour les femmes enceintes travaillant dans le réseau de l'éducation du Québec. Rédigé par un comité d'experts issus entre autres des domaines des maladies infectieuses et de la santé au travail, il intègre les connaissances disponibles à ce jour sur le sujet et répond aux questions essentielles permettant de cerner la problématique.

    Une recrudescence des cas de maladie invasive à méningocoque (MIM) causés par un clone virulent de sérogroupe C a été observée au Québec au début des années quatre-vingt-dix et a entraîné une campagne d’immunisation de masse avec le vaccin polysaccharidique durant l’hiver 1992-1993 (De Wals et coll., 1996). Une nouvelle recrudescence a été...

  • 1 février 2000

    Dans le cadre du bilan d'implantation des Priorités nationales de santé publique : 1997-2002, la Table de coordination nationale en santé publique s'est penchée sur les actions prioritaires à conduire en matière de développement et d'adaptation sociale des enfants et des jeunes, plus particulièrement sur les programmes de type Naître égaux – Grandir en santé (NÉ–GS). Rappelons que ce programme intégré pré et postnatal vise à réduire les inégalités sociales et de santé ainsi qu'à améliorer la santé et la qualité de vie des nouveau-nés et de leurs parents. Il comporte plusieurs cibles, de l'individu à l'environnement global, et fait appel à trois stratégies d'intervention : le renforcement du potentiel individuel, le renforcement du milieu et l'influence (action...

Pages

Souscrire à Grossesse et accouchement