Bulletin d'information en santé environnementale

  • Article

Prise en compte du sexe et du genre dans l’application des connaissances sur l’usage des pesticides: réduire les risques de l’usage des pesticides pour la santé des agricultrices, des agriculteurs et de leur famille

Auteur(s): 

  • Emmanuelle Mignacca
    Candidate à la maîtrise en sciences de l’environnement, Université du Québec à Montréal
  • Myriam Fillion
    Professeure, Département Science et Technologie, Université TELUQ
  • Lise Parent
    Professeure, Département Science et Technologie, Université TELUQ

Format PDF: 

Icône PDF Télécharger (4.65 Mo)

Résumé

L’évaluation de la prise en compte du sexe et du genre (s/g) dans des interventions d’application des connaissances (AC) liées aux risques de l’usage des pesticides en agriculture a été réalisée. Au total, 18 interventions d’AC ont été recensées et analysées selon 5 thèmes : public ciblé; contenu sur les effets sur la santé; contenu sur les moyens de réduction des risques; intersectionnalité; et communication inclusive. Les résultats démontrent que les dimensions du s/g ne sont pas suffisamment prises en compte par ces interventions, les empêchant de rejoindre efficacement un public varié et de présenter un contenu complet et inclusif.

Problématique

En milieu agricole, l’usage des pesticides comporte des risques pour la santé. De nombreuses études témoignent d’associations entre l’exposition aux pesticides des personnes travaillant dans ce domaine ainsi que de leur entourage, et les risques de développer un cancer ou de provoquer des effets sur le système nerveux, le système reproducteur, le développement et la fertilité (1). Un moyen de prévenir ces risques consiste à développer et à mettre en œuvre des interventions d’application des connaissances (AC) à propos de la prévention des risques pour la santé associés à l’exposition aux pesticides, dans l’optique de combler le fossé entre les connaissances générées par la recherche scientifique et les pratiques des personnes potentiellement utilisatrices de ces connaissances.

Application des connaissances (AC)

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) définissent l’AC comme « un processus dynamique et itératif qui englobe la synthèse, la dissémination, l’échange de connaissances et l’application des connaissances conforme à l’éthique dans le but d’améliorer la santé de la population canadienne, d’offrir de meilleurs produits et services de santé et de renforcer le système de santé » (2).

Au Québec, plusieurs interventions développées dans le cadre d’initiatives gouvernementales sont offertes aux personnes utilisatrices de pesticides agricoles. Par exemple, SAgE Pesticides s’avère un outil utile pour choisir des pesticides à moindre risque (3), un guide de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) informe sur la bonne utilisation des équipements de protection individuelle (EPI) (4), sans parler des nombreuses fiches informatives publiées par Santé Canada (5).

Selon les IRSC, les dimensions liées au sexe et au genre (s/g) doivent être prises en compte lors de l’AC, parce qu’il existe des « différences significatives associées au sexe et au genre qui peuvent avoir une incidence sur les résultats liés à la santé » (6). L’intégration des dimensions liées au s/g est aussi une préoccupation pour le gouvernement du Québec, qui a publié la Stratégie gouvernementale pour l’égalité entre les femmes et les hommes vers 2021 (ci-après « la Stratégie ») pour encourager l’utilisation de l’analyse différenciée selon les sexes (ADS) et l’approche intersectionnelle lors de la prise de décisions institutionnelles et durant les différentes étapes de la réalisation de projets (7).

Sexe et genre (s/g)

Le sexe désigne « les caractéristiques biologiques et physiologiques qui distinguent les hommes et les femmes. Le genre désigne les rôles socialement construits, les relations, les comportements, le pouvoir relatif et les autres traits que les sociétés attribuent aux hommes et aux femmes » (8).

Différentes dimensions du s/g sont considérées lors de l’évaluation des risques associés à l’exposition aux pesticides avant leur homologation par Santé Canada (9). En effet, les effets sur la santé, notamment sur le système reproducteur, le développement et l’incidence de certains cancers, sont différents selon le sexe (1), tandis que l’exposition peut être influencée par la perception du risque, attribuable aux constructions du genre (10).

Une approche intersectionnelle, telle que proposée dans la Stratégie, peut aussi être privilégiée afin de « concevoir les mesures appropriées pour éliminer les discriminations liées au sexe, lesquelles peuvent être renforcées par le statut socioéconomique, l’âge, l’origine ethnique, l’appartenance culturelle ou le handicap », en tenant compte du contexte de discrimination croisée (7). Par exemple, un croisement est noté avec la population de travailleuses et de travailleurs étrangers temporaires (TÉT), qui demeure particulièrement vulnérable aux risques de l’exposition aux pesticides, en partie en raison des inégalités sociales, économiques et professionnelles auxquelles fait face ce groupe, et surtout les femmes (11, 12).

Mais qu’en est-il de la prise en compte des dimensions du s/g dans les interventions d’AC disponibles au Québec?

Objectifs de recherche

Ce projet a été réalisé dans le cadre des travaux de l’Équipe Genre, équité, santé, travail et environnement (GESTE pour le partage des connaissances), une équipe de recherche financée par les IRSC (NRF 153464) pour développer des approches et des méthodes pour outiller le personnel de recherche en santé environnementale et en santé au travail, ainsi que leurs partenaires, pour le développement d’interventions d’AC prenant en compte le s/g. L’objectif de ce projet visait à évaluer dans quelle mesure les dimensions liées aux s/g sont prises en compte dans les interventions d’AC concernant les risques pour la santé liés à l’utilisation des pesticides pour les agricultrices et les agriculteurs du Québec.

Méthodologie

Une recension des interventions d’AC disponibles pour les personnes œuvrant dans le secteur de l’agriculture a été réalisée grâce aux recherches sur les sites Web des ministères, groupes, organismes et autres instances au Québec et au Canada se rapportant à ce domaine, jusqu’à l’observation d’une saturation des résultats. Cette collecte de données s’est déroulée en mai 2020.

Les interventions d’AC ont été regroupées en 4 catégories : les formations désignent les activités de transmission des connaissances; les outils désignent les ressources qui sont des instruments permettant d’obtenir des connaissances sur un sujet; les guides désignent les ressources qui contiennent des connaissances plus approfondies sur un sujet; et les dépliants désignent les ressources qui contiennent des connaissances sur un sujet et qui sont présentées de façon abrégée.

L’analyse de la prise en compte du s/g dans les interventions d’AC a été réalisée par l’utilisation d’une grille d’analyse (tableau 1) construite selon 5 thèmes dégagés lors d’une revue de la littérature scientifique au sujet des interventions d’AC et du s/g en agriculture. Les thèmes retenus étaient les suivants : public ciblé, contenu sur les effets sur la santé, contenu sur les moyens de prévention du risque, intersectionnalité, et communication inclusive.

Tableau 1 - Grille d’analyse de la prise en compte du s/g dans les interventions d’AC sur les risques des pesticides pour les agricultrices et les agriculteurs, selon 5 thèmes

Thèmes

Éléments d’analyse de la prise en compte du sexe et du genre

Public ciblé par les interventions

Hommes (H)

Femmes (F)

Travailleuses locales et travailleurs locaux (TL)

Travailleuses et travailleurs étrangers temporaires (TÉT)

Travailleuses, travailleurs et leur famille (TF)

Gestionnaires ou propriétaires responsables de la gestion de l’entreprise (G)

Personnes applicatrices de pesticides ou en contact avec des pesticides dans le cadre de leur travail (PAP)

Contenu sur les effets sur la santé

Effets à court terme (exposition aiguë)

Effets à long terme (exposition chronique)

Effets neurologiques

Effets sur le développement

Effets sur les risques de cancers

Effets sur le système reproducteur

Effets sur le système immunitaire

Effets des perturbateurs endocriniens

Effets sur la génotoxicité

Effets sur la santé différenciés selon le s/g

Effets sur la santé des femmes enceintes

Effets sur la santé de la famille du personnel agricole (enfants, conjointes, conjoints)

Contenu sur les moyens de réduction des risques

Recommandations de mesures de protection différenciées selon le s/g

Tentative de déconstruire certains mythes, attitudes ou perceptions sur les mesures de protection et la santé liées au s/g

Recommandation de mesures de protection qui permettent de réduire les risques pour la famille

Intersectionnalité

Autres facteurs que le s/g (revenu, citoyenneté, sensibilité, vulnérabilité, etc.) pris en compte

Communication inclusive

Langage inclusif privilégié pour désigner à la fois les femmes et les hommes

Publication disponible en version espagnole (ou une autre langue que l’anglais ou le français)

Représentativité des femmes et des hommes dans les illustrations, lorsqu’elles sont incluses dans l’intervention

Selon la littérature, identifier le public cible d’une intervention d’AC permet par la suite de mieux déterminer si le message véhiculé est adapté aux besoins et aux conditions du groupe visé (13). Ici, les auteures ont précisé si un ou plusieurs publics étaient ciblés de façon implicite ou explicite dans les contenus portant sur les effets sur la santé, permettant ainsi à l’ensemble des personnes visées de connaître les risques des pesticides pour leur santé, compte tenu des risques différenciés selon le s/g (1). La nature des effets sur la santé de l’usage des pesticides qui sont mentionnés par les interventions a d’abord été précisée. Les auteures ont aussi évalué si les effets étaient différenciés selon le s/g et si des effets spécifiques à la santé des femmes enceintes et de l’entourage du personnel agricole étaient mentionnés. Le contenu sur les moyens de réduction des risques a permis quant à lui de vérifier si les recommandations étaient adaptées à l’ensemble des utilisatrices et utilisateurs des interventions, entre autres en ce qui concerne la perception du risque et les attitudes face au risque (14). Les auteures ont par la suite évalué si ces recommandations étaient différenciées selon le s/g, si elles présentaient une tentative de déconstruire certains mythes ou perceptions liés au s/g, s’il y avait des justifications pour l’utilisation des mesures de sécurité et si elles visaient la réduction des risques pour l’entourage. Une analyse intersectionnelle a permis de déterminer si d’autres facteurs que le s/g avaient été considérés, comme le revenu, la citoyenneté ou la sensibilité d’un certain groupe, pour voir si les interactions entre plusieurs facteurs de catégorisation sociale étaient prises en compte (11). Les auteures ont aussi recensé si d’autres facteurs étaient considérés par les interventions. Finalement, l’inclusion de toutes les agricultrices et de tous les agriculteurs risquant d’être exposés aux pesticides, en particulier les TÉT et les femmes, est liée à la façon dont est communiqué un message par une intervention d’AC. Cela peut se traduire par sa disponibilité en toutes les langues parlées par les travailleuses et travailleurs, l’usage d’un langage inclusif (p. ex. féminisation des titres ou écriture épicène) et la représentativité des sexes dans les illustrations (13).

Résultats

Recension des interventions d’AC au Québec et au Canada

Au total, 18 interventions d’AC ont été recensées, 9 provenant du Québec et 9 d’ailleurs au Canada. Au Québec, 2 formations, 2 outils, 1 guide et 4 dépliants ont été recensés; au Canada, 6 guides et 3 dépliants ont été répertoriés. Les tableaux 2.1, 2.2 et 2.3 présentent une synthèse de l’analyse selon les 5 thèmes dégagés dans le tableau 1.

Tableau 2.1 - Synthèse des résultats de la prise en compte du s/g pour le public cible dans les interventions d’AC sur les risques de l’usage des pesticides pour la santé du personnel agricole, au Québec et au Canada, selon la région et le type d’intervention

Type d’intervention

Interventions d’application des connaissances

Public cible

Implicite

Explicite (comme mentionné dans l’intervention)

Québec

Formation

A : Utilisation des pesticides en milieu agricole (SOFAD) (15)

F et H, TÉT et TL

Personnes utilisatrices ou vendeuses de pesticides, ou souhaitant acquérir des connaissances dans ce domaine

B : Protégez vos cultures, protégez votre santé (AgriRéseau) (16)

F et H, TÉT et TL

Personnes applicatrices de pesticides

Outil

C : Indicateur de risque des pesticides du Québec (MAPAQ) (17)

F et H, TL

Gestionnaires et propriétaires

D : SAgE pesticides (CRAAQ) (3)

F et H, TL

Personnes utilisatrices et conseillères de pesticides

Guide

E : Trousse d'information sur les pesticides : pour protéger l’environnement et la santé humaine (MAPAQ) (18)

F et H, TL, G, PAP

 

Dépliant

F : Pesticides et risques pour l’environnement (MELCC) (19)

F et H, TL, G, PAP

 

G : Prévenir la contamination de l’eau souterraine par les pesticides – Pour protéger votre santé et l’environnement (MELCC) (20)

F et H, TL, PAP

Producteurs agricoles

H : Santé et sécurité du travail : prévention des risques chimiques en phytoprotection (CNESST) (21)

F et H, TL, G, PAP

 

I : Pratiques sécuritaires et équipements de protection individuelle (IRSST) (4)

F et H, TL

Agriculteurs et travailleurs

Canada

Guide

J : Comment protéger votre famille lorsque vous utilisez des pesticides (Santé Canada) (22)

F et H, TL, TF, PAP

 

K : Comprendre les délais d’attente avant la récolte liés aux pesticides (Santé Canada) (23)

F et H, TÉT et TL, G, PAP

 

L : Comprendre les délais de sécurité liés aux pesticides (Santé Canada) (24)

F et H, TÉT et TL, G, PAP

 

M : Fiches d’information Réponses SST sur les pesticides (CCHST) (25)

F et H, TL, PAP, TF

 

N : Pratiques normales pour les applicateurs de pesticides (ACSA) (26)

F et H, TL, G, PAP

 

O : Guide to pesticide safety in Canada (ACSA; en anglais seulement) (27)

F et H, TÉT et TL, PAP

 

Dépliant

P : Équipement de protection individuelle (Santé Canada) (28)

F et H, TÉT et TL

Personnes travaillant avec des pesticides

Q : Gants de protection contre les pesticides (Santé Canada) (29)

F et H, TÉT et TL, PAP

 

R : Les pesticides et la santé humaines (Santé Canada) (30)

F et H, TL, TF

Personnes qui achètent des pesticides

Tableau 2.2 - Synthèse des résultats de la prise en compte du s/g pour le contenu concernant les effets sur la santé et les moyens de prévention du risque des interventions d’AC sur les risques de l’usage des pesticides pour la santé du personnel agricole

Interventions d'application de connaissances Effets sur la santé Moyens de réduction des risques
Mention

Différenciés

selon le s/g

(si mention d'effets

sur la santé)

Femmes enceintes Famille et entourage

Différenciés selon

le s/g

Tentative

de déconstruire

des perceptions liées

au s/g

Justification

de

l'utilisation des moyens

de prévention

Moyens de prévention

pour la famille et

l'entourage

A : Utilisation des pesticides en milieu agricole (SOFAD) (15) Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui
B : Protégez vos cultures, protégez votre santé (AgriRéseau) (16) Oui Non Non Oui Non Oui Oui Oui
C : Indicateur de risque des pesticides du Québec (MAPAQ) (17) Oui Oui Non Non Non Non Non Non
D : SAgE pesticides (CRAAQ) (3) Oui Oui Oui Non Oui Non Oui Non
E : Trousse d'information sur les pesticides : pour protéger l’environnement et la santé humaine (MAPAQ) (18) Oui Non Non Non Non Oui Oui Oui
F : Pesticides et risques pour l’environnement (MELCC)(19) Oui Non Non Non Non Oui Oui Oui
G : Prévenir la contamination de l’eau souterraine par les pesticides – Pour protéger votre santé et l’environnement (MELCC)(20) Non N/A N/A N/A Non Non Oui Oui
H : Santé et sécurité du travail : prévention des risques chimiques en phytoprotection (CNESST) (21) Non N/A N/A N/A Non Non Non Oui
I : Pratiques sécuritaires et équipements de protection individuelle (IRSST) (4) Oui Non Non Non Non Oui Oui Oui
J : Comment protéger votre famille lorsque vous utilisez des pesticides (Santé Canada) (22) Oui Non Non Oui Non Non Oui Oui
K : Comprendre les délais d’attente avant la récolte liés aux pesticides (Santé Canada) (23) Oui Non Non Non Non Non Oui Non
L : Comprendre les délais de sécurité liés aux pesticides (Santé Canada) (24) Non N/A N/A N/A Non Non Oui Oui
M : Fiches d’information Réponses SST sur les pesticides (CCHST) (25) Oui Oui Oui Oui Non Oui Oui Oui
N : Pratiques normales pour les applicateurs de pesticides (ACSA) (26) Oui Non Non Non Non Non Oui Oui
O : Guide to pesticide safety in Canada (ACSA; en anglais seulement) (27) Oui Non Non Non Non Non Non Oui
P : Équipement de protection individuelle (Santé Canada) (28) Non N/A N/A N/A Non Non Oui Oui
Q : Gants de protection contre les pesticides (Santé Canada) (29) Non N/A N/A N/A Non Non Oui Oui
R : Les pesticides et la santé humaines (Santé Canada) (30) Oui Oui Non Oui Non Non Oui Oui

N/A : non applicable.

Tableau 2.3 - Synthèse des résultats de la prise en compte du s/g pour l’intersectionnalité et la communication inclusive des interventions d’AC concernant les risques de l’usage des pesticides pour la santé du personnel agricole

Interventions d'application de connaissances Intersectionnalité Communication inclusive
Autres facteurs que le s/g considérés Langage inclusif Disponibilité en espagnol Représentativité des femmes et des hommes (si présence d'illustrations)
A : Utilisation des pesticides en milieu agricole (SOFAD) (15) Non Non Oui Oui
B : Protégez vos cultures, protégez votre santé (AgriRéseau) (16) Non Non Oui Oui
C : Indicateur de risque des pesticides du Québec (MAPAQ) (17) Non Non Non N/A
D : SAgE pesticides (CRAAQ) (3) Non Non Non N/A
E : Trousse d'information sur les pesticides : pour protéger l’environnement et la santé humaine (MAPAQ) (18) Non Non Non Oui
F : Pesticides et risques pour l’environnement (MELCC) (19) Non Oui Non Non
G : Prévenir la contamination de l’eau souterraine par les pesticides – Pour protéger votre santé et l’environnement (MELCC) (20) Non Non Non N/A
H : Santé et sécurité du travail : prévention des risques chimiques en phytoprotection (CNESST) (21) Non Non Non N/A
I : Pratiques sécuritaires et équipements de protection individuelle (IRSST) (4) Non Non Oui Non
J : Comment protéger votre famille lorsque vous utilisez des pesticides (Santé Canada) (22) Oui Non Non N/A
K : Comprendre les délais d’attente avant la récolte liés aux pesticides (Santé Canada) (23) Non Non Oui Non
L : Comprendre les délais de sécurité liés aux pesticides (Santé Canada) (24) Non Non Oui Non
M : Fiches d’information Réponses SST sur les pesticides (CCHST) (25) Non Non Non N/A
N : Pratiques normales pour les applicateurs de pesticides (ACSA) (26) Oui Non Non Oui
O : Guide to pesticide safety in Canada (ACSA; en anglais seulement) (27) Non Oui Non N/A
P : Équipement de protection individuelle (Santé Canada) (28) Non Non Oui Non
Q : Gants de protection contre les pesticides (Santé Canada) (29) Non Non Oui N/A
R : Les pesticides et la santé humaines (Santé Canada) (30) Oui Non Non Oui

N/A : non applicable.

Public ciblé par les interventions

Dans les interventions d’AC recensées, le genre du public ciblé n’est jamais explicitement mentionné, ce qui permet de présumer que les messages s’adressent tant aux femmes qu’aux hommes.

Les interventions d’AC recensées ne mentionnent pas non plus explicitement si elles sont destinées aux TL ou aux TÉT. Toutefois, pour près de la moitié des interventions (n = 10), le public ciblé peut être identifié implicitement comme étant exclusivement les TL, car la publication est disponible uniquement en français ou en anglais, et non en espagnol, qui demeure la langue la plus parlée par les TÉT au Québec, avec 60,4 % qui ne parlent ni l’anglais ni le français, et qui proviennent en grande majorité du Mexique (28,3 %) ou du Guatemala (48 %) (31). Bien que 8 interventions d’AC identifient explicitement un public cible, notamment les gestionnaires ou les personnes achetant des pesticides, aucune des interventions analysées ne s’adresse explicitement à la famille ou à l’entourage de la personne travaillant en agriculture.

Contenu sur les effets de l’exposition aux pesticides sur la santé

Treize interventions d’AC mentionnent des effets d’une exposition aux pesticides sur la santé (tableau 2.3 : A, B, C, D, E, F, I, J, K, M, N, O, R). Parmi ces interventions, seulement 5 différencient les effets sur la santé selon le s/g, et ce, pour les effets sur le développement et la reproduction seulement (A, C, D, M, R). Cependant, les effets ne sont pas différenciés de façon explicite; c’est plutôt leur nature qui est précisée. Par exemple, les risques d’avortement spontané ou de naissance prématurée et la diminution de la production et de la mobilité des spermatozoïdes peuvent être attribués à des femmes ou à des hommes. Les effets sur le développement sont quant à eux attribués aux problèmes développementaux du fœtus ou de l’enfant à un risque pour la femme. Trois interventions mentionnent spécifiquement les effets sur la santé des femmes enceintes ou qui allaitent, en précisant que leur exposition peut nuire à la santé de l’enfant (A, D, M). Cinq interventions mentionnent les risques pour la santé de la famille de l’agricultrice ou de l’agriculteur (A, B, J, M, R).

pesticides

Crédit photo : iStock

Les voies d’exposition pour l’entourage consistent en la dérive agricole de pesticides, les expositions paraprofessionnelles (p. ex. ramener un vêtement contaminé au domicile) ou les intoxications directes (p. ex. un enfant qui ingère un pesticide) (32, 33). Deux interventions (A, B) détaillent les effets de cancérogénicité des pesticides, en précisant les incidences accrues de cancers du rein, du cerveau et de la leucémie chez les enfants de familles agricoles. Généralement, les éléments du contenu sur la santé se retrouvent à la fois dans les interventions du Québec et du Canada; toutefois, ce sont des interventions québécoises qui détaillent davantage les effets sur la santé de la famille.

Contenu sur les moyens de réduction des risques

Toutes les interventions d’AC analysées mentionnent au moins une mesure de réduction du risque à l’intention des agricultrices et agriculteurs. Seulement 2 interventions québécoises (tableau 2.3 : A, D) proposent des mesures différenciées selon le s/g, malgré que les effets différenciés des pesticides sur les femmes et les hommes soient bien documentés (1). Ces mesures concernent directement les femmes enceintes ou qui allaitent, en conseillant qu’elles ne manipulent pas de pesticides ou, encore, qu’elles obtiennent un retrait de travail préventif. Pour 6 interventions (A, B, E, F, I, M), une tentative de déconstruire certains mythes, attitudes ou perceptions influencés par le s/g est observée quant aux mesures recommandées de prévention du risque. Une de ces perceptions est que les mesures de prévention ne sont pas efficaces pour réduire les risques si l’exposition aux pesticides est déjà survenue. Dans le même ordre d’idées, le personnel, déjà exposé de façon chronique aux pesticides, serait immunisé contre ses effets sur la santé (34).

L’approche qui prévaut pour déconstruire ces mythes est similaire pour l’ensemble des interventions et consiste à insister sur le fait que l’intoxication chronique survient après des expositions répétées à de faibles doses de pesticides, pouvant s’étirer sur plusieurs années, sans symptômes apparents. Souvent, les effets sur la santé ne sont perceptibles qu’après de nombreuses années, comme le cancer et la maladie de Parkinson (1). Une autre avenue spécifique pour déboulonner ces mythes est de proposer une justification claire des moyens de sécurité proposés, ce qui est fait dans une majorité d’interventions (sauf C, H, O). Notamment, les différentes voies d’exposition que sont la peau, les yeux ou les poumons sont décrites, ainsi que des exemples de contacts avec les pesticides par ces voies, par la manipulation et l’application de ceux-ci ou le contact avec des cultures traitées. Quinze interventions sur dix-huit proposent des mesures de protection qui s’étendent aussi à la famille du personnel agricole, dont laver les vêtements de travail qui ont été en contact avec des pesticides séparément de la lessive familiale, ne pas entrer dans un véhicule avec des vêtements de travail ou prendre une douche après le travail (sauf C, D, K).

Intersectionnalité

Pour 3 interventions d’AC, toutes à l’échelle canadienne, d’autres facteurs en plus du s/g ont été considérés (tableau 2.3 : J, N, R). Pour ces cas, la vulnérabilité ou la sensibilité accrue des femmes ou des enfants à l’exposition aux pesticides est mentionnée. Par contre, seule une intersection avec l’influence du sexe (femme) ou de l’âge (nourrissons, enfants, personnes âgées) est notée. Aucune intervention ne mentionne de conditions de vulnérabilité spécifiques aux TÉT liées à leur statut migratoire ou à leurs conditions de travail.

Communication inclusive

Sept interventions d’AC sont aussi disponibles en version espagnole (tableau 2.3 : A, B, I, K, L, P, Q). Un langage inclusif par la rédaction épicène, qui désigne à la fois les femmes et les hommes, a été privilégié pour 2 interventions, sans qu’il soit possible de déterminer si l’objectif de ce style de rédaction était d’inclure les hommes et les femmes, ou si l’écriture épicène restait seulement circonstancielle (F, O). Des illustrations sont utilisées dans 9 interventions pour faciliter la transmission du message; autant d’hommes que de femmes sont représentés dans la moitié de ces interventions (A, B, E, N, R); uniquement des hommes sont présentés pour la majorité du reste.

Discussion

Ce projet de recherche témoigne d’un effort vers une meilleure prise en compte des dimensions liées au s/g dans les interventions d’AC afin de réduire les risques d’une exposition aux pesticides en milieu agricole. À la connaissance des auteures, aucun exercice similaire n’avait encore été conduit au Québec et au Canada, alors que les implications de ne pas considérer ces dimensions avaient déjà été soulevées pour une intervention aux États-Unis, le Worker Protection Standard (WPS), pour laquelle Barbour et Guthman dénonçaient la discrimination basée sur le genre perpétuée par l’approche du WPS (11). Dans les contextes canadien et québécois actuels, la prise en compte des dimensions liées au s/g fait désormais partie des bonnes pratiques dans le développement de politiques, programmes et projets, notamment à travers l'analyse comparative entre les sexes plus (ACS+), au fédéral (35), ou l’ADS et l’approche intersectionnelle comme proposé dans la Stratégie gouvernementale pour l’égalité entre les femmes et les hommes vers 2021, au Québec (7).

La grille d’analyse qui a été développée dans le cadre de ce projet amorce un travail sur des méthodologies d’évaluation de la prise en compte du s/g pour l’AC, sujet peu étudié au Québec. Par exemple, dans le travail de Laberge et al., de l’Équipe GESTE, sur l’intégration du s/g dans les initiatives d’AC intégrées en santé du travail, l’approche méthodologique a consisté en une analyse de recherches-interventions, à l’aide notamment d’entrevues (36). En suivant l’optique de la Stratégie, où l’on vise à diriger la prise de décisions gouvernementales et institutionnelles en favorisant la considération du s/g dans l’élaboration de projets, il semble incontournable de développer davantage de méthodologies pour pouvoir évaluer la prise en compte de ces dimensions dans la recherche et les interventions.

Une barrière au déploiement idéal des interventions d’AC au Québec reste que l’ensemble des ressources ne semble pas être recensé par un organisme en particulier. Des boîtes à outils et des listes de documentation sont proposées par plusieurs organismes, et un dédoublement de certaines interventions ainsi qu’un manque de consensus quant aux interventions à privilégier peuvent être relevés. En effet, les nombreux organismes œuvrant en agriculture proposent parfois les mêmes interventions, ou des interventions spécifiques qui ne semblent pas être proposées ailleurs. Bien qu’il existe une obligation d’offrir des programmes de prévention visant à éliminer les dangers dans le milieu de travail, il ne semble pas y avoir de ligne directrice quant aux formations ou aux autres interventions à privilégier pour l’utilisation sécuritaire des pesticides (Loi sur la santé et la sécurité du travail, RLRQ c. S-2.1). Cela renforce le besoin du développement d’un réseau québécois structuré visant la prévention de l’exposition aux pesticides, comme souligné dans le mémoire que l’INSPQ a déposé lors de la Commission de l’agriculture, des pêcheries, de l’énergie et des ressources naturelles (CAPERN) en 2019 (37).

La majorité des interventions d’AC semble aussi avoir été développée sans tenir compte de la diversité des personnes œuvrant en agriculture, comme démontré par l’analyse du public ciblé. Il est possible que le manque de clarification des publics ciblés par les interventions et le faible usage d’une communication inclusive soient attribuables à l’invisibilité de certains groupes tout autant à risque que les travailleurs et travailleuses agricoles, comme leurs conjoints et conjointes. En effet, selon un rapport de la Fédération des agricultrices du Québec (38), seulement 1 femme sur 5 perçoit un salaire pour son travail en milieu agricole. Lorsque le domicile est aussi le lieu de travail, les tâches agricoles accomplies par ces femmes peuvent être considérées comme du travail domestique, et donc du travail invisible et peu valorisé. Cette absence de rémunération a des implications importantes pour la santé et la sécurité au travail, car ni le recours au retrait préventif par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail ni celui de l’assurance emploi après la grossesse n’est prévu. Selon le rapport, 33 % des agricultrices affirment « avoir encouru un danger pour leur santé ou pour celle de leur bébé au cours de leur grossesse » (38). Le manque de considération de ce groupe en tant que public à prioriser par les interventions fait en sorte que les agricultrices échappent parfois aux stratégies de prévention des risques des pesticides pour la santé, relayées dans les réseaux professionnels d’agriculture. Les hommes sont donc placés en position de gardien de l’accès à l’information pour la famille, ce qui renforce les rôles de genre et les relations de pouvoir (39). Les résultats de ce projet démontrent que les interventions ne ciblent généralement pas de publics spécifiques et risquent donc de véhiculer des connaissances qui ne sont également pas adaptées à une population diverse.

L’inclusion limitée de plusieurs publics ciblés par les interventions d’AC relève aussi d’un manque de prise en compte du s/g dans la transmission des connaissances sur les risques. En ce qui a trait à la différenciation des effets sur la santé selon le s/g, seulement 5 interventions sur 13 mentionnant des effets sur la santé qui les différencient selon le sexe de la personne exposée. Pourtant, les risques spécifiques pour les femmes sont bien connus et ont des implications qui vont au-delà des travailleuses. Notamment, l’exposition aux pesticides peut modifier l’expression de certains gènes et générer des troubles de santé, surtout de la reproduction. Une transmission intergénérationnelle de problèmes de santé et de la vulnérabilité peut ainsi avoir lieu, surtout si l’exposition s’est produite durant un moment critique de la grossesse (11, 40). De plus, peu d’interventions d’AC présentent les impacts pour la famille. Les voies d’exposition paraprofessionnelles et les impacts sur la santé qui en découlent sont toutefois bien étudiés dans la littérature (32, 33). Les connaissances sur les effets différenciés selon le sexe et sur la santé de la famille gagneraient à être davantage mises en valeur par les interventions.

En ce qui touche aux mesures de prévention des risques proposées par les interventions d’AC, une prise en compte limitée des dimensions de s/g est encore une fois notée, malgré une connaissance d’effets différenciés, avec 2 interventions sur 18 qui adoptent cette approche. Les mesures de protection suggérées dans les interventions ne permettent pas de réduire les risques pour toutes les personnes concernées, dont la famille des agricultrices et des agriculteurs. La recherche sur les voies d’exposition paraprofessionnelles démontre que les familles sont aussi à risque et que leur exposition peut échapper aux bonnes pratiques de prévention habituellement recommandées (32, 33).

Le genre est toutefois considéré implicitement par les tentatives de 15 interventions de déconstruire certains mythes et attitudes y étant associés, surtout en lien avec la masculinité. Des rôles de genre inhérents au travail agricole perpétuent la perspective où les travailleuses et les travailleurs agricoles (surtout les hommes) se considèrent comme forts, invincibles et immunisés aux risques que représentent les pesticides pour leur santé (34). Les interventions doivent donc fournir à ces personnes des outils pour le contrôle du risque et la prise de décisions de stratégies de protection à adopter, sans uniquement exposer les conséquences des pesticides sur la santé et présenter les moyens de protection recommandés (41). Les formations sur la sécurité doivent mettre de l’avant la pertinence d’utiliser les équipements de sécurité, toujours en justifiant pragmatiquement ces moyens (42). Il est possible de constater que fournir une justification pour l’adoption de mesures de prévention du risque dans les interventions contribue à défaire des attitudes et des perceptions du risque influencées par le genre.

Finalement, bien qu’une tentative soit observée dans 3 interventions canadiennes de considérer les interactions avec d’autres facteurs que le s/g, comme la sensibilité de certains groupes face à l’exposition aux pesticides (p. ex., les femmes, les personnes âgées et les enfants), les facteurs de vulnérabilité attribuables aux conditions de vie et de travail des TÉT ne sont pas considérés. Pourtant, ces travailleuses et travailleurs demeurent essentiels à l’agriculture québécoise en palliant le manque de main-d’œuvre locale (31). Au Québec, cette vulnérabilité se reflète par des pratiques de santé au travail qui ne sont pas adaptées aux besoins particuliers de cette population et qui prennent racine dans des inégalités. Il est donc noté chez les TÉT une méconnaissance de leurs droits, des difficultés avec les barrières de la langue (communication difficile avec les employeurs et matériel d’information qui n’est pas traduit), et la crainte de certaines représailles, comme la perte de l’emploi ou de certains avantages obtenus par leur statut de travail, ce qui entrave les interventions en santé au travail (43). Il est difficile d’analyser l’intersection entre les conditions de travail des femmes et des TÉT, car très peu d’entre elles sont présentes au Québec. Labrecque explique que la sous-représentation des femmes dans le programme de travail agricole temporaire est due aux dynamiques de genre perpétuées par les politiques publiques et à la façon de les appliquer, qui n’encouragent pas la participation des femmes dans ce domaine (44).

L’absence d’une approche intersectionnelle dans les interventions d’AC au Québec suggère qu’une plus grande place devrait y être attribuée, surtout en regard des propositions de la Stratégie, qui prône l’intégration de l’intersectionnalité dès le début de la conception d’initiatives. Concevoir un projet en intégrant une approche intersectionnelle permet de cibler des groupes potentiellement susceptibles de subir des inégalités en lien avec le s/g et de les corriger (7). Suivre une approche intersectionnelle lors de l’élaboration d’interventions d’AC sur l’usage des pesticides en agriculture permet d’assurer qu’elles s’adressent à l’ensemble des groupes à risque, dont certains groupes parfois invisibles, comme les conjointes d’agriculteurs ou les TÉT.

Certaines interventions d’AC semblent particulièrement complètes, et il serait possible pour d’autres initiatives de s’en inspirer. Notamment, le livre de formation de la Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec (SOFAD) Utilisation des pesticides en milieu agricole (tableau 2.3 : A) est un exemple intéressant d’une intervention qui considère les dimensions du s/g. Cette intervention semble avoir été élaborée en suivant la prémisse que les risques liés à l’utilisation des pesticides doivent être abordés de façon systémique, étant donné que la majorité des éléments de prise en compte du s/g en AC sont présents. Par exemple, un chapitre entier est consacré aux risques et aux mesures de protection pour l’entourage de la personne travaillant en agriculture. Les risques pour la santé des femmes enceintes et des enfants sont aussi bien détaillés (15). Il faut toutefois considérer que la nature même de cette intervention d’AC, soit une formation, permet de faire ressortir la complexité des enjeux de façon plus complète. Pour les interventions moins longues, comme les dépliants, le simple fait de consacrer une petite section aux éléments propres au s/g pourrait permettre de soulever cet enjeu sans aller dans les détails. Cela est fait dans le dépliant Les pesticides et la santé humaine de Santé Canada (tableau 2.3 : R), où, dès le début, il est précisé que certains groupes, comme les femmes, sont plus sensibles à l’exposition aux pesticides. Davantage de recherche pourrait se pencher sur l’élaboration d’un guide proposant des pistes pour la considération de s/g spécifiquement pour l’AC dans le milieu de l’agriculture.

Au regard des thèmes explorés lors de l’analyse, les dimensions du s/g pourraient être davantage prises en compte lors de l’élaboration d’interventions d’AC sur les risques de l’usage de pesticides en agriculture. Notamment, les interventions devraient cibler des publics plus représentatifs de la population à risque; les effets sur la santé ainsi que les mesures de prévention du risque devraient être différenciés selon le s/g; la communication devrait être faite de façon inclusive et une approche intersectionnelle devrait être adoptée. Une formation ou un guide traitant spécifiquement des enjeux liés au s/g quant à la contamination aux pesticides pourrait être élaboré, accompagné de dépliants distribués de façon à rejoindre un public varié, et ce, en s’inspirant de propositions de la Stratégie.

Conclusion

Pour conclure, ce projet de recherche est le premier à analyser la prise en compte des dimensions liées au s/g dans les interventions d’AC sur les risques de l’exposition aux pesticides en milieu agricole au Québec et au Canada. À la suite de la Commission de l'agriculture, des pêcheries, de l'énergie et des ressources naturelles (CAPERN) tenue à l’automne 2019, le gouvernement du Québec a formulé plusieurs recommandations visant à réduire les impacts de l’agriculture sur la santé publique, en passant notamment par l’AC (45). Afin d’atteindre ces objectifs, et pour que les efforts rejoignent l’ensemble des groupes à risque, il semble indispensable de considérer les dimensions du s/g en amont de toutes les initiatives d’AC. Dans le cadre des recommandations formulées à la suite de la CAPERN, il serait important de prendre en compte le s/g, particulièrement dans les recommandations suivantes :

  • 4 : « Que le ministère de la Santé et des Services sociaux réalise une étude épidémiologique sur l’impact des pesticides sur la santé ainsi que sur l’effet combiné des produits chimiques pour clarifier la situation québécoise »;
  • 8 : « Que le gouvernement fasse état de la situation des pesticides au Québec et agisse en conséquence, notamment par des mesures d’information et de sensibilisation »;
  • 9 : « Que le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation analyse l’option d’effectuer une mise à jour de SAgE pesticides en collaboration avec les producteurs agricoles pour y ajouter autant d’informations que possible liées à la prévention des risques des pesticides pour la santé, dont les fiches de données de sécurité »;
  • 10 : « Que le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation travaille à mieux informer et conseiller les producteurs et travailleurs agricoles sur la prévention de risques pour la santé liés à l’utilisation des pesticides, notamment sur l’importance de respecter les usages » (45).

Intégrer les dimensions du s/g dans les initiatives gouvernementales qui suivront des recommandations de la CAPERN serait un pas de plus vers la mise en œuvre des approches derrière la Stratégie gouvernementale pour l’égalité entre les femmes et les hommes vers 2021

Remerciements

Ce travail a été réalisé grâce à l’appui financier d’une bourse dans le cadre de l’Équipe Genre, équité, santé, travail et environnement (GESTE pour le partage des connaissances), subventionnée par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)/Institut de la santé des femmes et des hommes (NRF 153464).

Pour toute correspondance

Emmanuelle Mignacca
Université du Québec à Montréal
mignacca.emmanuelle@courrier.uqam.ca

Références

  1. Baldi I, Cordier S, Coumoul X, Elbaz A, Gamet-Payrastre L, Lebailly P et al. Pesticides : Effets sur la santé [En ligne]. Paris : Institut national de la santé et de la recherche médicale; 2013. Disponible : https://www.hal.inserm.fr/inserm-02102981
  2. Instituts de recherche en santé du Canada. Guide de planification de l’application des connaissances aux IRSC : approches intégrées et de fin de subvention [En ligne]. Ottawa : Gouvernement du Canada; 2012. Disponible : https://cihr-irsc.gc.ca/f/documents/kt_lm_ktplan-fr.pdf
  3. SAgE pesticides [En ligne]. Québec : Gouvernement du Québec; 2020. Disponible : https://www.sagepesticides.qc.ca/ 
  4. Tuduri L, Jolly C, Champoux D. Pesticides – Pratiques sécuritaires et équipements de protection individuelle (EPI) [En ligne]. Québec : Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail; 2018. Disponible : https://www.irsst.qc.ca/publications-et-outils/publication/i/100965/n/pesticides-pratiques-securitaires-equipements-protection-individuelle
  5. Santé Canada. Les pesticides et la santé humaine [En ligne]. Ottawa : Gouvernement du Canada; 2019. Disponible : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-produits-consommation/rapports-publications/pesticides-lutte-antiparasitaire/fiches-renseignements-autres-ressources/pesticides-sante-humaine.html
  6. Instituts de recherche en santé du Canada [En ligne]. Ottawa : Gouvernement du Canada; 2016. À propos de nous. À propos de l’application de connaissances. Disponible : https://cihr-irsc.gc.ca/f/29418.html
  7. Secrétariat à la condition féminine. Stratégie gouvernementale pour l’égalité entre les femmes et les hommes vers 2021 [En ligne]. Québec : Gouvernement du Québec; 2017. Disponible : http://www.scf.gouv.qc.ca/fileadmin/Documents/Egalite/strategie-egalite-2021.pdf
  8. Instituts de recherche en santé du Canada. Guide concernant les notions de genre, sexe et recherche en santé : un outil pour les candidats des IRSC [En ligne]. Ottawa : Gouvernement du Canada; 2019. Disponible : https://cihr-irsc.gc.ca/f/50836.html
  9. Santé Canada [En ligne]. Ottawa : Gouvernement du Canada; 2020. Facteurs fondés sur le sexe et le genre dans l’évaluation scientifique des risques des pesticides au Canada. Disponible : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-produits-consommation/rapports-publications/pesticides-lutte-antiparasitaire/fiches-renseignements-autres-ressources/facteurs-fondes-sur-le-sexe-et-le-genre-dans-levaluation-scientifique-des-risques-des-pesticides-au-Canada.html
  10. Habib RR, Hojeij S, Elzein K. Gender in occupational health research of farmworkers: a systematic review. American journal of industrial medicine. 2014;57(12):1344-67.
  11. Barbour M, Guthman J. (En)gendering exposure : Pregnant farmworkers and the inadequacy of pesticide notification. Journal of Political Ecology. 2018;25(1):332-49.
  12. Gravel S, Vergara D, Lippel K, Dubé J, Ducharme-Varin JF, Legendre G. Santé et sécurité des travailleurs qui cumulent des précarités : la lutte aux inégalités de santé attribuables au travail [En ligne]. Montréal : Centre de recherche Léa-Roback sur les inégalités sociales de santé de Montréal; 2016. Disponible : https://iss.uqam.ca/wp-content/uploads/sites/31/2016/12/05-04-2016-Rapport-SGravel.pdf
  13. Elueze I. Knowledge Translation in Agriculture: A Literature Review. Canadian Journal of Information and Library Science. 2016;40(3):187-206.
  14. Hyland C, Laribi O. Review of take-home pesticide exposure pathway in children living in agricultural areas. Environmental Research. 2017;156:559-70.
  15. Dethier L, Durand N, Ferland C. Utilisation des pesticides en milieu agricole 4 éd. [En ligne]. Québec : Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec; 2019. Disponible : https://sofad.qc.ca/index.php?id_product=149&controller=product&id_lang=5#:~:text=Le%20cours%20Utilisation%20des%20pesticides,r%C3%A9colte%20ou%20%C3%A0%20leur%20production
  16. Gagné J. Protégez vos cultures, protégez votre santé – Formation [En ligne]. Québec : AgriRéseau; 2019. Disponible : https://www.agrireseau.net/sante-et-securite-du-travail/blogue/99110/protegez-vos-cultures-protegez-votre-sante-%E2%80%93-formation
  17. Samuel O, Dion S, St-Laurent L, April M-H. Indicateur de risque des pesticides du Québec – IRPeQ – Santé et environnement, 2e éd. [En ligne]. Québec : Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et Institut national de santé publique du Québec; 2012. Disponible : https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1504_IndicRisquesPesticides_2eEdition.pdf
  18. Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Trousse d'information sur les pesticides : pour protéger l’environnement et la santé humaine [En ligne]. Québec : Gouvernement du Québec; 2020. Disponible : https://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Productions/Protectiondescultures/mauvaisesherbes/Pages/Trousseinformationsurlespesticides.aspx
  19. Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Pesticides et risques pour l’environnement [En ligne]. Québec : Gouvernement du Québec; s.d. Disponible : http://www.environnement.gouv.qc.ca/pesticides/depliant-risques-sante-env.pdf
  20. Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Prévenir la contamination de l’eau souterraine par les pesticides : pour protéger votre santé et l’environnement [En ligne]. Québec : Gouvernement du Québec; 2016. Disponible : http://www.environnement.gouv.qc.ca/pesticides/eau-sout/depliant-prevenir-contamination.pdf
  21. Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail. Prévention des risques chimiques en phytoprotection [En ligne]. Québec : Gouvernement du Québec; 2018. Disponible : https://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/100/Pages/DC-100-2042.aspx
  22. Santé Canada. Comment protéger votre famille lorsque vous utilisez des pesticides [En ligne]. Ottawa : Gouvernement du Canada; 2016. Disponible : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-produits-consommation/rapports-publications/pesticides-lutte-antiparasitaire/fiches-renseignements-autres-ressources/comment-proteger-votre-famille-lorsque-vous-utilisez-pesticides.html
  23. Santé Canada. Comprendre les délais d’attente avant la récolte liés aux pesticides [En ligne]. Ottawa : Gouvernement du Canada; 2019. Disponible : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-produits-consommation/rapports-publications/pesticides-lutte-antiparasitaire/fiches-renseignements-autres-ressources/delais-avant-recolte.html
  24. Santé Canada. Comprendre les délais de sécurité liés aux pesticides. [En ligne]. Ottawa : Gouvernement du Canada; 2019. Disponible : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-produits-consommation/rapports-publications/pesticides-lutte-antiparasitaire/fiches-renseignements-autres-ressources/delais-securite.html
  25. Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail [En ligne]. Ottawa : Gouvernement du Canada; 2020. Fiches d’information Réponses SST. Pesticides. Disponible : https://www.cchst.ca/oshanswers/chemicals/pesticides/
  26. Work Safe BC. Pratiques normales pour les applicateurs de pesticides [En ligne]. Ottawa : Association canadienne de sécurité agricole; 2009. Disponible : https://www.casa-acsa.ca/fr/safetyshop-library/pratiques-normales-pour-les-applicateurs-de-pesticides/
  27. North American Agreement on Labor Cooperation. Guide to Pesticide Safety in Canada [En ligne]. Ottawa : Association canadienne de sécurité agricole; s.d. Disponible : https://www.casa-acsa.ca/en/safetyshop-library/guide-to-pesticide-safety-in-canada/
  28. Santé Canada [En ligne]. Ottawa : Gouvernement du Canada; 2020. Équipement de protection individuelle. Disponible : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-produits-consommation/rapports-publications/pesticides-lutte-antiparasitaire/fiches-renseignements-autres-ressources/equipement-protection-individuelle.html
  29. Santé Canada. Gants de protection contre les pesticides [En ligne]. Ottawa : Gouvernement du Canada; 2019. Disponible : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-produits-consommation/rapports-publications/pesticides-lutte-antiparasitaire/fiches-renseignements-autres-ressources/gants-contre-pesticides.html
  30. Santé Canada. Les pesticides et la santé humaine [En ligne]. Ottawa : Gouvernement du Canada; 2019. Disponible : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-produits-consommation/rapports-publications/pesticides-lutte-antiparasitaire/fiches-renseignements-autres-ressources/pesticides-sante-humaine.html
  31. Ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion. L’immigration temporaire au Québec 2013-2018 [En ligne]. Québec : Gouvernement du Québec; 2020. Disponible : http://www.mifi.gouv.qc.ca/publications/fr/recherches-statistiques/Portraits_Immigration_Temporaire_2013_2018.pdf
  32. Deziel NC, Friesen MC, Hoppin JA, Hines CJ, Thomas K, Beane Freeman LE. A Review of Nonoccupational Pathways for Pesticide Exposure in Women Living in Agricultural Areas. Environmental Health Perspectives. 2015;123(6):515-24.
  33. Remoundou K, Brennan M, Hart A, Frewer LJ. Pesticide risk perceptions, knowledge, and attitudes of operators, workers, and residents: a review of the literature. Human and Ecological Risk Assessment: An International Journal. 2014;20(4):1113-38.
  34. Pounds L, Duysen E, Romberger D, Cramer ME, Wendl M, Rautiainen R. Social Marketing Campaign Promoting the Use of Respiratory Protection Devices Among Farmers. Journal of Agromedicine. 2014;19(3):316-24.
  35. Condition féminine Canada [En ligne]. Ottawa : Gouvernement du Canada; 2020. Qu’est-ce que l’ACS+? Disponible : https://cfc-swc.gc.ca/gba-acs/index-fr.html
  36. Laberge M, Blanchette-Luong V, Blanchard A, Sultan-Taïeb H, Riel J, Lederer V, et al. Impacts of considering sex and gender during intervention studies in occupational health: Researchers’ perspectives. Applied ergonomics. 2020;82:102960.
  37. Samuel O, St-Laurent L, Valcke M, Chapados M, Levasseur M-E. Les risques sanitaires des pesticides : des pistes d’action pour en réduire les impacts [En ligne]. Québec : Institut national de santé publique du Québec; 2019. Disponible : https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/2572_risques_sanitaires_pesticides.pdf
  38. Lemarier-Saulnier G. Étude sur le travail invisible des femmes en milieu rural [En ligne]. Québec : Fédération des agricultrices du Québec; 2016. Disponible : https://www.agricultrices.com/wp-content/uploads/filebase/EtudeTravailInvisibleFAQ2016_IMP.pdf
  39. Andersson E, Lundqvist P. Gendered agricultural space and safety: Towards embodied, situated knowledge. Journal of agromedicine. 2014;19(3):303-15.
  40. Girard L, Reix N, Mathelin C. Impact of endocrine disrupting pesticides on breast cancer. Gynecologie, obstetrique, fertilite & senologie. 2019;48(2):187-195.
  41. Bagheri A, Emami N, Damalas CA, Allahyari MS. Farmers’ knowledge, attitudes, and perceptions of pesticide use in apple farms of northern Iran: impact on safety behavior. Environmental Science and Pollution Research. 2019;26(9):9343-51.
  42. Damalas CA, Koutroubas SD. Farmers’ training on pesticide use is associated with elevated safety behavior. Toxics. 2017;5(3):19.
  43. Gravel S, Villanueva F, Bernstein S, Hanley J, Crespo D, Ostiguy E. Les mesures de santé et sécurité au travail auprès des travailleurs étrangers temporaires dans les entreprises saisonnières. Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé [En ligne]. 2014(16-2). Disponible : https://journals.openedition.org/pistes/3912?lang=en
  44. Labrecque MF. Le programme canadien des travailleurs agricoles saisonniers et le système régional de migration au Yucatán : où sont les femmes? Amérique Latine Histoire et Mémoire Les Cahiers ALHIM [En ligne]. 2016(31). Disponible : Le programme canadien des travailleurs agricoles saisonniers et le système régional de migration au Yucatán : où sont les femmes?
  45. Commission de l'agriculture, des pêcheries, de l'énergie et des ressources naturelles. Rapport de la Commission de l’agriculture, des pêcheries, de l’énergie et des ressources naturelles - Consultations particulières et consultation générale à l’égard du mandat d’initiative portant sur les impacts des pesticides sur la santé publique et l’environnement, ainsi que les pratiques de remplacement innovantes disponibles et à venir dans les secteurs de l’agriculture et de l’alimentation, et ce en reconnaissance de la compétitivité du secteur agroalimentaire québécois [En ligne]. Québec : Assemblée nationale du Québec; 2019. Disponible : http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/commissions/capern/mandats/Mandat-40773/index.html