Consultation fédérale sur les arômes dans les extraits de cannabis inhalés

Les produits liquides de vapotage de cannabis ne sont pas en vente au Québec, mais l’INSPQ, dans le cadre d’un mémoire, commente les propositions de modifications réglementaires de Santé Canada concernant les extraits de cannabis destinés à l’inhalation en circulation au pays.

L’INSPQ salue la proposition réglementaire visant à interdire que les extraits de cannabis destinés à l’inhalation ou leurs émissions génèrent une odeur, un goût ou une sensation chimio-esthétique autre que celle qui est typique du cannabis. Il soulève toutefois des inquiétudes quant à l’autorisation de l’ajout d’agents aromatisants issus du cannabis dans les extraits de cannabis destinés à l’inhalation notamment en raison de la toxicité potentielle de ces agents et du potentiel attractif des profils aromatiques qu’ils permettent de développer.

Dans ces modifications sur le Règlement sur le cannabis, l’INSPQ est également préoccupé par certaines pratiques de promotion pouvant faire croire que les produits ont un arôme autre que celui typique du cannabis.

Enfin, de l’avis de l’INSPQ, il est impératif de poursuivre la recherche sur la toxicité des arômes issus du cannabis et des aérosols générés par les extraits de cannabis destinés à être inhalés. Il importe également d’assurer l’application de toute la réglementation fédérale sur les extraits de cannabis destinés à l’inhalation, particulièrement les aspects concernant la promotion sur les médias sociaux qui sont fortement utilisés par les jeunes.

Consulter le mémoire et les recommandations de l’INSPQ

Catégories: