Surveillance

  • 20 juin 2019

    Les séries météorologiques et sanitaires contiennent un ensemble de cycles complexes qui expliquent les tendances temporelles et rendent plus difficile la compréhension d’une relation de régression.

    La séparation des cycles permet de scanner la relation entre une issue sanitaire et une ou plusieurs expositions. La méthodologie détaille également la relation non linéaire existant avec certaines expositions.

    La régression-EMD permet donc l’étude approfondie d’une relation à différentes échelles temporelles souvent peu étudiées en surveillance (jours, mois, décades). En prenant en compte les cycles de longue périodicité, elle permet de plus une anticipation à long terme de l’évolution d’une issue sanitaire, ce qui s’avère utile en matière de changements climatiques.

  • 20 juin 2019

    Les espaces verts sont promus par plusieurs en raison de leurs nombreux bénéfices sur la santé des collectivités, notamment dans un contexte de changements climatiques. Cependant, il n’existe aucune définition consensuelle sur les espaces verts.

    Leur potentiel d’attractivité peut être conceptualisé à l’aide de fonctions. Parmi celles-ci, trois départagent les espaces verts selon leur principale vocation, soit les fonctions naturelle, sportive et ludique. Les cinq autres fonctions réfèrent plutôt à leur sécurité, leur superficie et leur accessibilité, selon qu’on s’y rende à pied ou en vélo, en transport en commun ou en automobile.

    Ce document présente des façons de mieux mesurer l’attractivité, la distance réelle, et donc l’exposition aux espaces verts, en tenant compte...

  • 20 juin 2019

    En santé publique, les analyses des décès et des hospitalisations sont habituellement effectuées en modélisant l’ensemble des données. Cette pratique est toutefois inadaptée pour appréhender les pics sanitaires, qui constituent des évènements « inhabituels » avec un impact majeur sur le système de services de soins de santé.

    Ce rapport présente la façon de modéliser les séries de pics sanitaires à l’aide de la théorie des valeurs extrêmes, peu utilisée en surveillance de la santé.

    L’extraction des pics est effectuée par la méthode des blocs et celle du seuil élevé; ces pics étant modélisés après plusieurs étapes de prétraitement des données et divers tests statistiques.

  • 20 juin 2019

    Les études sur la santé, la météorologie et le climat présentent souvent des modèles de régression utilisant la moyenne spatiale de plusieurs stations météo à proximité de l’évènement de santé, mais sans tenir compte de leurs caractéristiques géographiques ou humaines.

    Cette étude comparait des techniques par krigeage (interpolation spatiale) à diverses techniques de pondération, dont la moyenne spatiale, afin d’en évaluer l’effet sur les résultats.

    Le krigeage améliore les résultats de la modélisation, mais la différence n’est pas suffisante pour justifier sa complexité et son temps de calcul. Les techniques de pondération donnent des résultats similaires à la moyenne spatiale.

    Depuis la réalisation de ce projet, des données météorologiques krigées exhaustives...

  • 30 mai 2019

    L’activité physique apporte son lot de bienfaits sur la santé des gens, mais comporte également des risques de blessures si elle n’est pas pratiquée dans un contexte sécuritaire et de façon progressive. Le but de cette étude est de mesurer l’ampleur des blessures liées à la pratique d’activités récréatives et sportives durant les temps libres. Ces blessures doivent être assez importantes pour nécessiter la consultation d’un professionnel de la santé.

    Une vaste enquête menée d’avril 2015 à juillet 2016 auprès d’un échantillon de plus de 9 000 répondants québécois âgés de 6 à 74 ans a permis de brosser un portrait complet de ces blessures dans la population québécoise.

    Cette étude permet de suivre l’évolution des blessures dans le temps, mais aussi de planifier des...

  • 17 mai 2019

    Pour l’année 2017

    • Les pneumocoques de sérotypes 22F, 3, 9N et 19A furent, par ordre décroissant, les plus fréquemment isolés durant l’année 2017.
    • Aucune diminution notable de l’incidence des cas causés par le sérotype 3 n’est constatée dans les différents groupes d’âge bien que ce sérotype figure dans les vaccins VPC‑13 et VPP‑23.
    • L’incidence du sérotype 19A semble stagner depuis 2014 tant chez les adultes (hôpitaux sentinelles) que chez les enfants (tous les laboratoires).

    Données chez les enfants de 0 à 4 ans

    • Depuis les dernières années, le nombre de souches isolées pour l’ensemble des laboratoires a été en décroissance passant de 101 en 2010 à 50 souches en 2017.
    • Parmi les 50...
  • 24 avril 2019

    Ce rapport présente les données sur le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) tirées du Système intégré de surveillance des maladies chroniques du Québec (SISMACQ). Il renferme les plus récentes données disponibles du SISMACQ (2015-2016), ainsi que les données sur les tendances et les variations temporelles (2000-2016) du TDAH chez les personnes âgées de 24 ans et moins. 

    • Les estimations obtenues à partir du SISMACQ montrent un accroissement constant du TDAH dans le temps. En 2015-2016, il y avait au Québec 240 535 enfants de 1 à 24 ans avec un diagnostic de TDAH. La prévalence à vie s’établit à 11,3 % avec un ratio de deux garçons pour une fille.
    • La proportion de personnes avec TDAH diffère selon l’âge des personnes et varie entre...
  • 19 mars 2019

    La consommation élevée d’aliments riches en sucre, en sodium et en gras saturés est associée au développement de plusieurs maladies chroniques. La présente étude documente les apports et les principales sources alimentaires du sucre, du sodium et des gras saturés chez les Québécois âgés d’un an et plus à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes conduite en 2015 par Statistique Canada et dont la thématique était la nutrition (ESCC Nutrition 2015).

    Sucre

    • L’apport en sucre de la population québécoise est élevé et se situe en moyenne à 100 grammes par jour. Les apports en sucre représentent le quart de l’apport énergétique quotidien des jeunes âgés entre 1 et 18 ans tandis qu’ils représentent le cinquième chez les...
  • 12 mars 2019

    Le réseau SurvUDI est un réseau de surveillance épidémiologique chez les personnes qui utilisent des drogues par injection (UDI) implanté au Québec et à Ottawa depuis 1995. Son objectif est la surveillance des infections par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et par le virus de l’hépatite C (VHC) parmi les personnes UDI ainsi que le suivi des facteurs de risque de ces infections. Plusieurs changements ont été observés au cours des années, et les analyses effectuées ont souvent permis d’adapter les interventions auprès des personnes UDI.

    Pour être recrutés, les participants doivent avoir fait usage de drogue par injection dans les six derniers mois et être âgés de 14 ans ou plus. Un questionnaire est administré par un intervieweur et un prélèvement oral est obtenu pour...

  • 6 mars 2019

    Ce rapport présente la prévalence annuelle et cumulée des troubles liés aux substances psychoactives (TLS). Il démontre la capacité du Système intégré de surveillance des maladies chroniques du Québec (SISMACQ) à étudier les TLS à partir des fichiers médico-administratifs. Les prévalences ont été obtenues à partir des données administratives du 1er avril 2001 au 31 mars 2016 pour toute personne admissible à la couverture de la Régie de l’assurance maladie du Québec et âgée de 12 ans et plus. Pour être considéré comme ayant un TLS, l’individu devra avoir eu au moins une visite médicale ou une hospitalisation avec un diagnostic principal ou secondaire de TLS.

    • Sur une période de 15 ans, 40 individus pour 1 000 ont reçu un diagnostic pour un trouble lié à l’alcool...

Pages

Souscrire à Surveillance